vendredi 11 mai 2012

Pressoir

Maintenant que les travaux de la partie cuverie sont terminés, l'étape suivante était de déplacer notre pressoir pneumatique. Pas une mince affaire.
Résumé en images:









jeudi 10 mai 2012

Livre d'Or


Voici un mail que nous avons reçu le 27/04/2012 et qui nous a enchanté. Après autorisation de son auteur, nous avons décidé de le partager avec vous.


Chère Madame, cher Monsieur Liénard,


Il y a 24 ans, j'ai eu le plaisir de faire avec mes élèves la connaissance de votre Domaine. A l'époque, j'étais agrégé de francais à un lycée en Allemagne et responsable d'un jumelage avec le collège de Fresnes.
Lors d'une visite de vos caves, j'avais acheté quelques bouteilles de votre Chardonnay. 

Et hier, en vidant ma maison pour la laisser à un locataire, je trouve "derrière les fagots" encore cinq bouteilles millésimées 1988 !
J'avoue, j'étais assez sceptique pour la qualité. Un blanc, un vin de table, cela ne tiendra pas si longtemps. Goûtons quand-même !

Bref - la surprise totale ! Jamais dans ma vie, je n'ai bu un vin blanc aussi délicieux, savoureux, exquis et entretemps probablement impayable. 

Tout de suite, bien sûr, beaucoup de souvenirs ont surgis. Vous étiez tout au début de votre carrière de viticulteur et vous m'aviez terriblement impressionné par votre courage de vouloir faire renaître la vielle tradition de viticulture sur le terroir de vos ancêtres.

Et maintenant, après le quart d'un siècle, j'ai pu revivre de très beaux souvenirs grâce à la qualité de votre savoir et de votre talent.

C'est pourquoi je tiens à vous remercier de tout coeur et à vous souhaiter une bonne continuation et sur le plan professionnel  et bien sûr pour votre vie conjugale. Car comme je vois sur votre site, vous vivez toujours avec votre Véronique. Veinard.

Bien cordialement

 Manfred Hüttenberger